Association suisse des journalistes francophones : Alouette papier a la faveur des membres

publié le 4 juin 2018

image Association suisse des journalistes francophones : Alouette papier a la (...)

Les membres de l’Association suisse des journalistes francophones ont été consultés afin de connaître leur avis sur des problèmes directement liés à la vie de la section.
Premier constat : ils ne sont pas tous disposés à sacrifier « Alouette », le périodique de l’Association, sur l’autel des nouvelles technologies. Ils sont encore très partagés sur le sujet. A la question : "Souhaitez-vous recevoir le journal uniquement papier ?" 60 % a répondu « oui ». Les adeptes du web, encore minoritaires, sont en progression par rapport à un sondage précédent.
Au vu de ces réponses, il a été décidé pour l’année 2018, de jouer sur les deux tableaux, papier et web. Cette option a été rendue possible grâce à la générosité de l’imprimerie des Presses Centrales à Renens.
A d’autres questions, les journalistes ont répondu :
− avoir reçu la carte de presse 2018 environ deux mois après le versement de la cotisation
− souhaiter davantage la promotion de livres dans Alouette
− augmenter les rencontres entre membres
− souhaiter la mise sur pied d’une journée amicale entre l’ASJF et Presstourisme.ch pour discuter des problèmes communs, ex. le recrutement
− être favorables à l’organisation de la 4e édition de Verbophonie en mars/avril 2019 à Yverdon-les-Bains avec à la clé un concert qui mette en valeur de jeunes artistes romands
Autres remarques :
La proposition a été formulée d’organiser un débat sur le thème : « Pour quelles raisons les lecteurs/auditeurs/télespectateurs ont de moins en moins confiance dans les médias ».
Un problème est apparu : la moitié des membres ne reçoit pas la lettre du mois de l’UPF.
La raison:le secrétariat de Paris ne connaît pas les adresses électroniques de ces « oubliés ». Le secrétariat de l’ASJF fera le nécessaire pour obtenir ces adresses.
Site internet : en construction
Merci aux membres de leur patience. Des problèmes lors de la remise en état de notre site internet ont retardé son redémarrage qui a été repoussé et reprogrammé à la mi-juin 2018.
En attendant, nous proposons de prendre connaissance du "Lexique franglais-français" gratuit proposé par nos amis de l’association défense du français. Pour y accéder :
1 Site www.defensedufrancais.ch 2. aller sur l’onglet « anglicisme ». 3 cliquer sur « ICI ».

Jean-Pierre Molliet, président.

Même rubrique