La Belgique francophone lance la radio numérique DAB+

publié le 5 décembre 2018

image La Belgique francophone lance la radio numérique DAB+

Le secteur des radios belges francophones (réseaux privés et RTBF) a été invité le jeudi 15 novembre par le Vice-Président du Gouvernement et Ministre des Médias de la Fédération Wallonie Bruxelles, Jean-Claude Marcourt, pour procéder au lancement officiel du DAB+, la nouvelle technologie de diffusion numérique de la radio. La radio du groupe de La Dernière Heure, DH Radio, est concernée.

A compter du jeudi 15 novembre, il devient très réducteur de parler de bande FM lorsqu’on évoque la radio : le DAB+ (pour Digital Audio Broadcasting Plus) est officiellement lancé en Belgique francophone. Ce qui va permettre à la radio d’entrer de plain-pied dans la technologie de diffusion numérique.

DAB+, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une technologie qui permet dès aujourd’hui d’écouter la radio, en numérique, partout (chez soi, au bureau et en voiture), gratuitement et sans abonnement internet. La radio es en effet le seul média qui, en Belgique, à l’approche de 2019, n’avait pas encore effectué sa mue vers le numérique. L’étendue des avantages du DAB+ est vaste, raison pour laquelle ce standard international est appelé à succéder à la radiodiffusion analogique FM (pas tout de suite, rassurez-vous), le moyen le plus répandu pour écouter la radio.
En poussant sur le bouton allumant les nouveaux émetteurs DAB+ avec les représentants des réseaux francophones, le Vice-Président du Gouvernement et Ministre des Médias, Jean-Claude Marcourt, a déclaré : "Le passage à la radio numérique est historique pour la Wallonie et Bruxelles. Ce sera d’abord, pour l’ensemble des auditeurs, plus de radios, un meilleur son et une offre de services multimédias renforcée. Ce sera également des développements technologiques et économiques pour nos régions. Nous rejoignons aujourd’hui le peloton de tête des pays européens proposant la technologie du DAB+, la volonté étant bien de proposer un nouveau service gratuit et de qualité à l’ensemble de la population".
Le Ministre Marcourt d’ajouter : "Des moyens ont été dégagés pour aider le financement des infrastructures permettant la diffusion des radios de la RTBF et des radios en réseaux. De nouveaux budgets sont réservés pour soutenir les radios indépendantes dans leur mutation numérique. Par ailleurs, une attention particulière est accordée au pluralisme des services de sorte que toutes les catégories de radios trouvent leur place dans ce nouveau paysage numérique".

Quels sont les avantages du DAB+ ?

· Plus de radios : L’offre de programmes est plus étendue et plus variée qu’en FM, où, par définition, le spectre est limité.
· Plus de contenus : Des informations complémentaires sur le programme en cours sont diffusées sous forme de textes et/ou d’images. En fonction de la chaîne radio, vous pouvez voir le logo de la station, le nom de l’émission, de l’animateur, sa photo, le titre et la pochette du disque diffusé, ou encore par exemple des infos-trafic et météo en temps réel.
· Plus de confort d’écoute : Une réception sans interférences, en particulier en voiture, grâce à une technologie de diffusion numérique.
· Plus de liberté : Le DAB+ est diffusé gratuitement, partout (radiodiffusion hertzienne), au moyen d’un réseau d’émetteurs numériques de dernière génération. Le choix de votre radio se fait donc en toute indépendance, anonymement et sans abonnement, ni connexion internet.
· Plus d’ergonomie : La recherche de vos radios favorites par leur nom est plus simple et les récepteurs sont plus faciles à utiliser tout en offrant plus de fonctionnalités.
· Plus respectueux de l’environnement et la santé : La diffusion en DAB+ consomme moins d’électricité, nécessite moins d’antennes et génère moins de rayonnement électromagnétique que la FM.
Avec un récepteur ou un autoradio adapté (30% des voitures neuves en sont déjà équipé), il est possible dès aujourd’hui d’écouter de nombreuses radios en DAB+ à Bruxelles (radios francophones et flamandes), en Wallonie (radios francophones) et en Flandre (radios flamandes), qui a également lancé le DAB+ cette semaine.

A Bruxelles et en Wallonie, le public peut déjà écouter en DAB+ tous les réseaux privés et toutes les radios de la RTBF : Antipode (Bruxelles et Brabant wallon), Bel RTL, Classic 21, DH Radio, FUN Radio, La Première, Nostalgie, Maximum FM (Liège), Must FM (Namur et Luxembourg), NRJ, Pure, Radio Contact, Sud Radio (Hainaut), Tarmac et Vivacité.
Lancée jeudi 15 novembre sous forme de tests entre les réseaux privés et la RTBF, sur une première série d’émetteurs, la couverture du DAB+ va rapidement s’accroître dans les prochains mois, jusqu’à supplanter la couverture FM d’ici l’été prochain. La bande FM va continuer à coexister avec le DAB+ au cours des prochaines années.

Source : DH. be

Thématiques

Numérique

Même rubrique