L’UPF-Hongrie poursuit ses activités dans un contexte tendu pour les médias

publié le 6 janvier 2019

image L'UPF-Hongrie poursuit ses activités dans un contexte tendu pour les (...)

La Hongrie vit ces jours-ci un mouvement de contestation contre la loi travail esclavagiste et contre les atteintes à l’indépendence de la justice et des médias dont nos médias francophones qui tentent tant bien que mal, dans ces conditions, d’informer leurs lecteurs et auditeurs.
Une autre façon de résister est de continuer à débattre et à échanger. L’UPF-Hongrie continue ainsi son cycle d’activités. Et c’est dans le cadre d’un colloque sur les relations littéraires entre la France et la Hongrie que deux livres ont été présentés : un livre de Nathalie et Ladislas Gara écrit après l’Exode sur la vie d’un petit village dans le Sud de la France en mai 1942 – présenté par Anna Tüskés. L’autre livre bilingue Háry János a été présenté par le poète et traducteur Guillaume Métayer : Háry János – serait-il le Tartarin de Balaton ? Les mélomanes en France doivent connaître l’Opéra de Kodaly : Háry János présenté et enregistré à Montpellier. Le colloque a été inauguré par Pascale Andréani, ambassadeur de France en Hongrie.

La réalité visuelle où coexistent toutes les identités qui forment la société hongroise d’aujourd’hui a été présentée également par des francophones – une exposition de photos de Orsi Kovács et Gábor Erőss a été ouverte dans l’espace public Verdier.
Devant les toiles de Hanna Kürthy évoquant la Fondation Ciffra du Senlis Grégoire Humbert a joué au piano Cziffra en prélude au Festival Cziffra qui aura lieu en début 2019 en Hongrie. L’événement s’est déroulé au Musée Molnár C. Pál à Budapest.
Nous avons terminé nos séries de rencontres le 14 décémbre à la Maison de la Presse avec une table ronde dédiée aux enjeux de la culture, la poésie, avec la poétesse et essayiste Zsófia Balla animée par le poète Zoltán Sumonyi et la journaliste Katalin Kulcsár – débat tres animé – grâce au sujet d’une actualité brulante en ce moment en Hongrie et grâce aux participants étants tous les trois également journalistes, rédacteurs-animateurs de radio.

UPF-Hongrie souhaite a tous ses confreres et consoeurs belles fêtes, Joyeux Noel et Bonne Année, du bonheur dans la vie et de belles réussites dans le journalisme et dans toutes les activités de l’UPF.
Éva Vámos
Présidente de l’UPF-Hongrie

Pays

Hongrie

Même rubrique